En France, ce sont des milliers de cas d’urgence qu’on recense chaque année à cause des piqûres de guêpe ou d’hyménoptères. Les réactions du corps à une telle piqûre peuvent passer en quelques heures d’un simple gonflement à des problèmes plus complexes. Quelles sont donc les dispositions prendre après une piqûre de guêpe ayant provoqué un gonflement le lendemain ?

Les symptômes à reconnaître

Après qu’une guêpe ait injecté son venin dans la peau suite à une piqûre, on observe diverses réactions. L’identification de ces dernières déterminera la marche à suivre. En général, trois réactions sont possibles. Notons avant tout qu’une piqûre d’hyménoptère demeure douloureuse, quelles que soient les réactions.

Une réaction normale

Suite à une piqûre de guêpe, on note l’apparition d’une rougeur suivie d’œdème local ou gonflement et dans certains cas de démangeaisons. Ce gonflement est induit par des peptides et vasoactives présentent dans le venin. L’œdème peut avoir une taille plus considérable au niveau du visage, du cou, dans la bouche ou dans la gorge. Généralement, le gonflement disparaît au bout de 48 heures.

Une réaction toxique

Une réaction toxique se produit lorsque le venin injecté est d’une quantité plus importante ou en cas de multiples piqûres. Ainsi, en plus de la réaction locale, on observera une chute de tension, des maux de tête, des vomissements, diarrhée ou perte de connaissance.

Une réaction anaphylactique ou allergique

Une réaction allergique ne dépend pas du nombre de piqûres ou de la quantité de venin injecté. Le choc anaphylactique peut se produire à la suite d’une seule piqûre. Dans ce cas on note l’apparition d’une urticaire sur tout le corps, un gonflement plus considérable, des nausées, des vomissements, des vertiges et une perte de connaissance. Des œdèmes de la langue, du pharynx de l’épiglotte et des difficultés respiratoires peuvent apparaître.

Les gestes à adopter en cas de piqûre de guêpe

Les gestes à adopter en cas de piqûre de guêpe

Lorsque survient une piqûre de guêpe, il faut songer à administrer les premiers soins. Ils concernent l’extraction du venin, le retrait de tous les bagues en cas de piqûre à la main, la prise d’un antidouleur. Ensuite, intervient l’application d’une compresse froide sur la zone de piqûre et l’injection d’adrénaline pour les personnes allergiques.

Le lendemain tout comme dans les heures à suivre, si le gonflement persiste prenez un antalgique pour diminuer la douleur. Désinfectez l’endroit de la piqûre et appliquez un antiseptique. Vous pouvez appliquer un antihistaminique ou le prendre par voie orale pour calmer la douleur et les démangeaisons.

Vous devez immédiatement vous faire ausculter par un médecin si :

  • La réaction locale qui s’est produite commence à s’aggraver le lendemain de la piqûre
  • Une infection à l’endroit de la piqûre, des frissons et fièvres se développent
  • Des éruptions cutanées, gonflement du visage, vomissements, vertiges, difficultés respiratoires apparaissent.

Enfin, lorsque vous êtes à proximité ou dans une zone où se trouve des hyménoptères, il est conseillé de ne pas mettre des produits parfumés, des laques ou des vêtements aux coloris vifs. Évitez aussi de vous approcher des nids de guêpes, abeilles et frelons puisqu’ils ne vous attaqueront que pour protéger leur nid. Ne marcher pas non plus pieds nus dans la nature.

En somme en cas de piqûre de guêpe avec un gonflement persistant jusqu’au lendemain, il est important que vous preniez certaines dispositions afin de vous soulager et éviter de possibles complications. N’oubliez pas de prendre en compte les quelques conseils cités ci-dessus pour prévenir les cas de piqûres.

Articles similaires

4.5/5 - (2 votes)