Fais-moi peur – Malika Ferdjoukh

décembre 20
2 Commentaires

Bonjour tout le monde !

Comment allez-vous en ce dimanche 20 décembre ? En vacances ? En week-end ? En tout cas, j’espère que vous profitez bien de cette belle journée ! Je vous parle ce matin de ma dernière lecture, offerte part Mélanie de Histoire de critiquer. C’est un roman pour ados de la collection Médium de l’École des Loisirs, écrit par Malika Ferdjoukh, intitulé Fais-moi peur. 

Ce petit roman est parfait pour cette fin d’année. L’histoire se situe à quelques jours de Noël et donne des frissons ! Voici la 4ème de couverture :

Monsieur N. n’avait pas été un criminel toute sa vie. La preuve, il avait déjà neuf ans quand il tua pour la première fois. Bien entendu, à cette époque, il n’était pas encore monsieur N. Il était Léo, petit garçon qui passait ses vacances chez Mémé et Pépé… Et puis, vingt ans plus tard, le voici, rôdant autour de la maison de la famille Mintz. Les parents sont sortis, les enfants font du pop-corn, Odette voudrait aller chercher un sapin au cimetière, elle craint que le Père Noël ne les oublie. Monsieur N. ne les oublie pas, lui. Il a déjà tué son chien Thor, il a mis un manteau rouge, il se prépare. Un roman haletant, tendu, mais plein d’humour aussi. Un thriller de Noël, qui ne vous lâche pas. 

Le résumé ne ment pas, ce roman est vraiment prenant ! Et quelle famille que les Mintz ! Ils sont sept au total : les parents, Gervaise l’aînée, Mone (diminutif de Simone), Barnabé, Odette et bébé Lou le petit dernier. Ils n’ont pas de sapin car ils ne fêtent pas Noël mais Hanouka. Ce soir-là, alors que le vent souffle fort et que la neige n’est pas loin, les parents partent à l’inauguration de l’opéra et les enfants ont la maison pour eux tout seuls. Visionnage de K7, pop-corn, sapin et décorations de sapin sont au programme. Amoh, l’ami de Mone s’invite à leur soirée et sa grande soeur Radiah doit passer plus tard pour vérifier que tout se passe bien. Entre deux encas, Barnabé a l’idée d’écrire une lettre anonyme à leurs voisines, les vieilles jumelles Perrucci, histoire de rigoler. Il découpe avec Odette des mots dans les magazines médicaux de leur père et les colle sur une ordonnance dont il coupe l’en-tête. VOUS êtes COUpable nous possédon LA preuve le vanjeur noir
Puis il se faufile dans le froid pour la glisser dans leur boîte aux lettres. Mais au dernier moment, il retient son geste et rentre au chaud. Et ce geste va modifier tout le cours de la soirée. Car Barnabé a laissé échapper la lettre dehors et le vent l’a emporté au loin. Si loin qu’elle arrive jusque dans la boîte de Monsieur N.
Ce Monsieur N. est rempli de haine. Il est raciste et intolérant. Dès qu’il découvre la lettre, il se met en quête du destinataire « Le vanjeur noir ». Il compte vraiment faire taire cette personne pour toujours, comme il a fait taire son chien et le vieux SDF ivrogne. Ce personnage est vraiment noir et cruel. Il va à tout prix essayer de s’introduire chez les Mintz pour découvrir l’auteur de la lettre et se venger.

Ce livre vous donnera des frissons dans le dos mais vous fera rire également. Cette fratrie ne manque pas d’imagination ! L’auteur a même saupoudré son récit de jolies pincées d’amitié et d’une rencontre qui sera le début d’une belle histoire d’amour. En somme, ce livre est complet côté émotions et parfait à lire en cette période de fêtes de fin d’année ! Bon dimanche à tous.

  1. Yna

    décembre 22

    J’adore Malika Ferdjoukh ! Tu me donnes envie de découvrir celui-ci 🙂

  2. J’avais lu précédemment de cette auteur la superbe saga des 4 sœurs ! J’avais A-DO-RÉ ! c’était vraiment vraiment chouette, humoristique, parfois triste, et toujours plein de bonnes ondes positives.
    Je ne connais pas celui-ci et j’ai bien envie de le connaitre du coup!
    A découvrir très vite !

    Camille etc – Parlons LIVRES

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *