Miniaturiste – Jessie Burton

octobre 7
1 Commentaire

Hallo,

ça y est, je peux enfin vous parler de Miniaturiste que j’ai terminé hier. Ce roman fait partie de la collection « du monde entier » des éditions Gallimard. Il a été écrit par Jessie Burton et traduit de l’anglais par Dominique Letellier. Je l’ai acheté cet été quand je travaillais à l’espace culturel.

L’histoire se déroule en 1686 à Amsterdam, où Petronella Oortman, 18 ans, quitte sa famille restée à la campagne pour venir vivre avec son mari. La jeune femme a de nombreuses attentes et angoisses de sa nouvelle vie d’épouse, notamment le fait de partager son lit avec son mari. Mais rien ne se déroule comme sa mère le lui expliquait. Nella est plus seule que jamais dans cette grande maison de la ville, alors que son mari, un marchand réputé voyage constamment. Pourtant elle n’est pas seule, il y a Marin, sa belle-soeur qui vit là, et puis Cornelia et Otto les serviteurs.  La jeune femme ne s’intègre pas à cette nouvelle vie, des secrets planent sur cette famille et personne ne lui parle. Et puis un jour, Johannes son mari, débarque avec un immense cabinet renfermant leur maison en version miniature. Il affirme que cela distraira la jeune fille et qu’elle s’instruira en aménageant cette maison de poupée. Nella est offensé par ce cadeau. Elle devrait pouvoir gérer leur véritable maison puisqu’elle en est maintenant la maîtresse, à la place de Marin, et non cette miniature. Mais la jeune femme entreprend tout de même de remplir le cabinet en faisant appel aux talents d’un miniaturiste. Les créations arrivent petit à petit chez les Brandt et révèlent des mystères bien encrés de cette famille.

Je dois avouer que j’ai eu du mal à rentrer dans l’histoire, à savoir où voulait nous mener l’auteur. Et puis, je me suis prise au jeu et aux côtés de Nella, j’ai tenté de découvrir qui était la miniaturiste et ce qu’elle avait à dévoiler. Ce qui m’a plu dans ce récit, c’est la façon dont l’auteur inscrit la ville comme un véritable personnage. Amsterdam est très importante dans l’histoire, ses habitants en parlent parfois comme d’une personne à part entière. Elle est aussi décrite comme une ville où chaque amstellodamois espionne son voisin et rapporte le moindre faux pas devant la justice. Je ne connais malheureusement pas cette ville mais je suis encore plus fascinée par elle qu’avant. Le 17ème siècle est également une époque que je connais peu. J’ai surtout retenu de ce récit que la religion et les valeurs morales de ce temps-là (gens de couleur, homosexuels, femmes seules n’étaient pas les bienvenues) sont intransigeantes et se disputent le pouvoir avec les guildes des marchands. C’est un roman très documenté, fascinant où le mot de fin pourrait être que chacun est maître de son destin et détermine par ses choix son avenir.

Vous connaissez ce roman, qu’en avez-vous pensé ? Bon mercredi à tous !

  1. Yna

    décembre 7

    Ce livre me tente énormément ! L’histoire a l’air très originale et le fait qu’Amsterdam soit un personnage à part entière me plait beaucoup 🙂

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *