Hello tout le monde !

Comment allez-vous en ce beau dimanche de juillet ? En train de lire au soleil, sur un transat, au bord de la piscine ? Chanceux ! J’écris cet article en décalé car à cette heure-là dimanche, je serai au travail ! Mais comme je ne pouvais pas attendre lundi ou mardi pour vous en parler, voici l’article de ma dernière lecture : Magic Charly d’Audrey Alwett, publié par Gallimard Jeunesse. Quelle merveille cette lecture ! MERCI MERCI MERCI à On lit plus fort de m’avoir permis de découvrir ce bijou !

On peut avoir un chat doué de capacités hors du commun et tout ignorer de l’existence des magiciers. C’est le cas de Charly Vernier, jusqu’à ce qu’il découvre que sa grand-mère pourrait être un membre éminent de cette société. Mais elle court un grave danger. S’il veut la sauver – et se sauver lui-même -, Charly n’a pas le choix, il lui faut devenir apprenti magicier.

Beignets de prédiction, grimoires volants, serpillières enchantée et pilleur d’âmes…Bienvenue dans le monde ensorcelant de Magic Charly !

Merci, merci Audrey Alwett, pour cet ouvrage. Ce premier tome : L’apprenti, est, je l’espère, le premier d’une longue série ! Il est formidable, il se déguste comme une bonne pâtisserie. D’ailleurs, le premier chapitre se déroule dans la roulotte de Dame Mélisse, la grand-mère de Charly, où elle est en train de préparer des beignets enchantés en jouant avec son petit-fils. Mais, ce jour-là, tout bascule… On retrouve alors Charly, 5 ans plus tard, au collège aux côtés de sa meilleure amie June, championne de bêtises et de Sapotille, la solitaire de la classe. Chaque jour la directrice, qui est aussi la mère de Charly, propose une énigme à ses élèves. Ceux qui échouent écopent de la séance de ménage de fin de journée. Sapotille fait systématique partie de ce groupe-là. Mais il semble que le ménage ne l’ennuie pas, et elle est d’ailleurs d’une efficacité impressionnante ! Charly est un peu chamboulé aujourd’hui car sa grand-mère, disparue depuis 5 ans, rentre enfin dans sa famille. La vieille dame n’est plus la même, elle ne reconnait personne et reste le regard vide devant la fenêtre de sa chambre. Charly aide sa mère à installer sa grand-mère et découvre des objets étranges parmi ses affaires… un drôle de chapeau, un miroir qui se met à lui parler, des papillotes ainsi qu’un énorme livre serti d’une pierre blanche… bizarre…

L’écriture de l’auteure est tellement rafraîchissante et VIVANTE. Elle parvient à animer chaque élément, chaque objet sans en faire trop. Cela donne une lecture dynamique, colorée et pleine de vie. On sent vraiment la magie dans ses mots. L’auteure a créé tout un nouveau langage qui tourne autour de la magie. C’est original et cela fonctionne à merveille, c’est tout à fait compréhensible pour des lecteurs de tout âge. Je vous conseille très très fortement cet ouvrage, vous allez à coup sûr passer une excellente lecture !

Petit extrait d’une description qui m’a bien plu : […] la lumière dorée si particulière du sud de la France nappait les bâtiments comme des croissants embeurrés, tout juste échappés du four. Du linde séchait d’une fenêtre à l’autre, entre les volets gris-bleuté, qui s’ouvraient sur la journée comme des paupières mal réveillées. […] L’automne s’avançait sur la pointe des pieds, de peur de déranger. A peine soufflait-il quelques feuilles rousses entre les jambes des passants.[..] ça donne l’eau à la bouche n’est-ce pas ?