Les disparus du Clairdelune – Christelle Dabos

octobre 29
Aucun commentaire pour le moment

Bonjour bonjour,

je peux enfin vous présenter le tome 2 de la trilogie de Christelle Dabos La passe-miroir Les disparus du Clairdelune, puisqu’il sort aujourd’hui en librairie ! J’ai fait mon maximum pour ne pas le lire trop tôt et trop vite et puis ce séjour à Paris a décalé la sortie de cet article, donc finalement, le timing est parfait.

C’est seulement cet été que j’avais découvert le tome 1, alors qu’il attendait sagement sur mes étagères depuis le mois de mars. Vous pouvez retrouver l’article où je vous en parle sur le blog The shop around the corner.

Je partage avec vous le résumé de l’éditeur qui se trouve sur la version non corrigée que j’ai eu la chance de recevoir (merci On lit plus fort !). Il a donc peut être été modifié sur la version finale. À vérifier.

Fraîchement promue vice-conteuse, Ophélie découvre à ses dépens les haines et les complots qui couvent sous les plafonds dorés de la Citacielle. Dans cette situation toujours plus périlleuse, peut-elle seulement compter sur Thorn, son énigmatique fiancé ? Et que signifient les mystérieuses disparitions de personnalités influentes à la cour ? Sont-elles liées aux secrets qui entourent l’esprit de famille Farouk et son Livre ? Ophélie se retrouve impliquée malgré elle dans une enquête qui l’entraînera au-delà des illusions du Pôle, au coeur d’une redoutable vérité. 

Le mariage approche à grand pas et Ophélie démêle tant bien que mal les énigmes qui entourent son futur époux et certaines qui planent à la cour. Aux côtés de Bérénilde, la tante de Thorn et de sa propre tante, elle déménage dans les appartements du Gynécée pour être au plus proche de l’esprit de famille, qui exige des histoires quand bon lui semble. La jeune fille s’inspire pour ses contes d’un livre envoyé par son grand-oncle, resté sur Anima. Mais certains sujets sont délicats à aborder, Farouk est intrigué et il ne faut surtout pas le décevoir. La nouvelle vie d’Ophélie sur le Pôle est loin d’être tranquille. Maintenant qu’elle peut sortir au grand jour sans être déguisée, elle fait des jaloux et commence à recevoir des menaces. Elle aussi a peur de disparaître comme l’ambassadeur Archibald, la seule personne vraiment honnête avec elle sur cette arche. Mais elle n’est pas au bout de ses peines quand toute sa famille débarque un mois avant le mariage.

Voici un second tome à la hauteur du premier ! L’attente fut longue entre les deux sorties mais ça en valait la peine. Christelle Dabos confirme dans ce second volume son talent d’auteure et de conteuse, à l’imagination débordante. Et maintenant, il va falloir se remettre en mode « patience » pour le troisième et dernier tome de la saga. Vite, vite svp !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *