Bonjour bonjour !

J’ai terminé pendant les vacances un épisode supplémentaire des aventures de FitzChevalerie, le héros de l’ombre de la lignée royale des Loinvoyant. Il s’agissait du tome 11 (sur 13, plus que deux…), nommé Le dragon des glaces. L’auteur est toujours la même, Robin Hobb et les éditions que je lis, achetées d’occasion, sont les poches J’ai lu.

Cette fois, le départ pour les îles d’Outre-mer est imminent. Tom/Fitz met ses affaires en ordre pour tenter de partir le plus sereinement possible. Les leçons d’Art avec le clan formé autour du Prince Devoir progressent mais pas suffisamment vite au goût de Tom et de Umbre, qui a du mal à accepter sa lenteur. Le clan sera néanmoins indispensable une fois la quête au dragon des glaces lancée. Le fou ne fait pas partie du clan malgré son aide précieuse à la survie de Tom lors du précédent épisode. Sous les traits de Sire Doré, il passe ses « derniers » jours à Castelcerf à dilapider sa fortune. En effet, il compte bien embarquer avec l’équipage du Prince et si l’on en croit sa prophétie, son destin s’achèverait dans la quête du dragon. Tom refuse pourtant d’y croire, et avec l’aide de Umbre, il va tout mettre en place pour que le fou n’embarque pas. Leur mission semble réussie lorsqu’une fois en mer, il ne voit nulle trace de Sire Doré ni du fou sur les différents bâtiments royaux. Le trajet est long et pénible, d’autant plus pour Lourd, petit homme simplet mais à l’Art puissant, qui est persuadé d’être mourant. Tom est son garde attitré et reste à ses côtés constamment. Notre héros torturé, partage de plus en plus souvent des rêves avec sa fille Ortie. Cette dernière semble douée pour modeler à son goût ses propres rêves. Tom lui demande alors de tenter d’aider Lourd en apaisant ses rêves et en le rassurant. La jeune fille y parvient sans difficulté mais elle a de plus en plus de mal à faire confiance à Tom, qui semble la connaître sans pour autant lui dire toute la vérité. Leurs échanges sont de plus en plus compliqués car Leste, le jeune frère d’Ortie, fils de Molly et Burrich, a lui aussi embarqué aux côtés du Prince Devoir, en tant que palefrenier de Trame, représentant du Lignage à la cour. Tom est en charge de son instruction, malgré l’opposition du jeune garçon. Tom découvre également, une fois en mer, que Devoir s’est entouré d’une sorte de clan de Vif, chose à laquelle il n’a jamais pensé lui-même.

Encore un épisode fascinant et épuisant pour Tom. Notre personnage principal doit toujours être à l’affut de tout ce qui l’entoure. Son éducation d’assassin royal le lui a appris. Cette quête au dragon n’est certainement qu’un prétexte pour dissuader les Loinvoyant de l’alliance avec les îles. Sa position actuelle de garde royal ne lui permet pas toujours d’aller où bon lui semble ni de s’entretenir avec son mentor. Mais la magie de l’Art, lorsque Umbre a l’énergie suffisante, les aide tout de même à communiquer. Le dernier chapitre les amène jusqu’à l’île du dragon, sur laquelle ils découvrent le fou qui semble les attendre depuis quelques jours déjà…

Plus que deux épisodes, j’ai à la fois hâte de connaître la suite mais n’ai pas envie de finir trop vite la saga. Je sais pourtant qu’il y a encore un cycle aux aventures de Fitz (encore 6 tomes !) et puis, il y a d’autres sagas écrites par l’auteur, notamment Les aventuriers de la mer. Vous connaissez ? Quelle saga avez-vous préféré ? Dites moi tout 😉