Japon – Collectif

février 21
1 Commentaire

Hello,

je viens de terminer une semaine de formation intense et je me rends compte que je n’ai absolument pas lu ni donc avancé dans mon bouquin en cours… (à savoir Le maître des illusions de Donna Tartt). Mais pour ne pas laisser le blog en veille et rédiger un article ce week-end, je viens de terminer la BD Japon publiée dans la collection écritures de Casterman en 2005. Je l’avais reçu pour Noël dans un swapp réalisé avec Gaëlle.

Cet ouvrage collectif est à l’initiative du Service culturel de l’ambassade de France et des huit instituts et alliances françaises au Japon. Il réunit 17 auteurs, 8 français et 9 japonais. On découvre sur les premières pages de cette BD une lettre de Frédéric Boilet adressée à Étienne Davodeau. Il l’invite au Japon, dans le cadre de ce projet d’album collectif. Il lui explique le principe et indique qu’il en a déjà touché deux mots à Sfar et de Crécy. Une fois les 17 auteurs désignés, ils sont dispersés sur l’archipel du Japon et vont y passer quelques semaines pendant lesquelles ils vont imaginer et dessiner une histoire, un récit autour du lieu où ils se trouvent. Les auteurs japonais vont pouvoir puiser dans leurs souvenirs pour créer leurs planches alors que les français devront s’inspirer de ce qui les entoure. Cet album est un véritable recueil d’anecdotes et de nouvelles tissées par des regards différents, qui semblent se répondre les uns les autres. D’un côté les impressions de dessinateurs-voyageurs, de l’autre, le quotidien, la modernité et les légendes du Japon. Cet ouvrage donne vraiment envie de découvrir par soi-même un peu du pays du Soleil Levant.

Parmi les auteurs français, on retrouve donc Frédéric Boilet (même si il se compte côté Japon, habitant là-bas), Étienne Davodeau, Joann Sfar et Nicolas de Crécy mais aussi Emmanuel Guibert, Aurélia Aurita, David Prudhomme, François Schuiten, Benoit Peeters et Fabrice Neaud.
Du côté japonais, on peut lire Kan Takahama, Moyoko Anno, Kazuichi Hanawa, Daisuké Igarashi, Little Fish, Taiyô Matsumoto et Jirô Taniguchi. Une belle brochette n’est-ce pas ?

Voici quelques extraits de planches pour vous montrer la diversité des récits et des dessins.

IMG_1716

Vous reconnaîtrez peut être les traits de Taniguchi, ici un extrait de sa nouvelle Ciel d’été.

IMG_1722

Voici le petit garçon de la nouvelle La fête des chevaux-grelots réalisée par Daisuké Igarashi.

IMG_1724

Un extrait de Je peux mourir, maintenant ! d’Aurélia Aurita.

IMG_1721

Le chant des grillons par Moyoko Anno.

Désolée pour la qualité des photos, l’Iphone n’est pas parfait ! J’espère que cet ouvrage vous aura plu. C’est une très chouette découverte pour ma part, que j’ai lu avec beaucoup de plaisir ! Merci Gaëlle 😉

  1. Charlotte

    février 21

    Ca a l’air d’être une BD très chouette ! J’aime beaucoup ce type de collaboration où plusieurs auteurs donnent à voir une image différente d’une même chose, je trouve ça hyper intéressant. Merci pour la découverte 🙂 Bises

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *