Favoris juin 2017

juin 27
1 Commentaire

Bonjour la compagnie !

Vous allez bien ? Souvenez-vous, en début de mois, je vous demandais sur la page Facebook ce que vous pensiez d’un rdv mensuel sur Ça pétille avec mes favoris de chaque mois, autre que livresques. Et bien, je tente le coup avec cette première édition pour le mois de juin. Je vous l’expliquais, ce type d’article m’a été inspiré par les favoris de Anything is possible ou encore par ceux de Mango&Salt que je lis très régulièrement. J’aime bien ce genre de post et ça me permet de m’écarter un peu de la lecture le temps d’un article. Car j’apprécie également d’autres formes d’art autres que les livres. Le cinéma par exemple, ou la musique et avec ce nouveau rendez-vous, j’ai envie de partager avec vous mes coups de coeur et découvertes. Vous me direz ce que vous en pensez 😉 N’hésitez à me dire si l’article vous paraît trop long.

J’ai imaginé ce nouveau post en vous présentant chaque mois une série, un film, une chanson et un coup de cœur culturel qui pourra prendre toutes formes imaginables. Par exemple, pour le mois de juin 2017, ce coup de coeur sera un spectacle de danse. Je vous en dis plus tout à l’heure.

Une série

Commençons d’abord par la série. Vous le savez peut être, je suis une grande dévoreuse de séries ! J’aime particulièrement les séries historiques mais je suis plutôt bon public et regarde un peu tous les genres. Ce mois-ci avec mon copain, nous avons découvert une série française (il est important de le souligner car il est très très rare que l’on accroche aux séries créées dans notre beau pays…) recommandée chaudement par un ami. Cette série compte pour le moment 3 saisons de dix épisodes. Elle a été créée en 2015 par Éric Rochant. Il s’agit du Bureau des Légendes.

Au sein de la DGSE (Direction Générale de la Sécurité Extérieure), un département appelé le Bureau des légendes pilote à distance les agents les plus importants des services de renseignements français : les clandestins. En immersion dans des pays hostiles, leur mission consiste à repérer les personnes susceptibles d’être recrutées comme source de renseignements. Opérant dans l’ombre « sous légende », c’est-à-dire sous une identité fabriquée de toutes pièces, ils vivent durant de longues années dans une duplicité permanente. De retour d’une mission clandestine de six années à Damas, notre héros – plus connu sous le nom de code Malotru – est promu au sein du BDL et reprend peu à peu pied dans sa vraie vie. Mais contrairement à toute procédure de sécurité, il semble ne pas abandonner sa légende et l’identité sous laquelle il vivait en Syrie…

Malotru est joué par Mathieu Kassovitz, à ses côtés Jean-Pierre Darroussin et Léa Drucker ainsi que d’autres acteurs moins connus mais tout aussi excellents dans leurs rôles respectifs. Le synopsis est original dans le sens où l’on apprend beaucoup sur les services secrets et comment ils sont gérés en France. Je n’en avais absolument aucune idée. Les rebondissements, nombreux, sont captivants. Nous sommes rentrés très facilement dans l’histoire et avons été rapidement happé aux côtés des personnages plus vrais que nature. En clair, je recommande à mon tour grandement.

Un film

Le dernier Cédric Klapisch est enfin sorti et quel bonheur ! Ce qui nous lie raconte l’histoire de trois frères et soeurs à nouveau réunis dans le domaine viticole familial. Mais 10 ans sont passés et beaucoup de choses semblent les séparer. C’est pourtant ce qui les lie qui va leur permettre de se retrouver et d’avancer malgré les derniers chamboulements de la vie. Ce trio fabuleux d’acteurs est simplement parfait à mon goût : Pio Marmaï, Ana Girardot et François Civil. J’ai pleuré, j’ai ri, j’en ai pris plein les yeux avec les beaux paysages de Bourgogne et j’ai même envie de me mettre au vin rouge. En bref, ce fut presque 2h d’émotions et je suis sortie de la salle le sourire aux lèvres. Voici le lien vers la bande-annonce si ça vous intrigue. Ps: le réalisateur fait même un apparition dans le film. J’aime reconnaître les caméos et les réalisateurs se prêtent de plus en plus au jeu.

Une chanson

Ma « chanson du moment » est interprétée par deux artistes, l’un que je ne connaissais pas et l’autre que j’ai découvert dans ma ville avec le groupe auvergnat Cocoon il y a quelques années. Le musicien australien Hein Cooper s’est associé à la chanteuse clermontoise Morgane Imbeaud pour interpréter le titre Rusty et ça fonctionne drôlement bien à mes oreilles.

Un coup de cœur culturel

Enfin, je termine cette première édition avec le coup de coeur culturel du mois de juin. Il s’agit donc d’un spectacle de danse que j’ai eu la chance de voir au tout début du mois. Il s’agit du dernier spectacle réalisé par le chorégraphe Philippe Decouflé intitulé Nouvelles pièces courtes« Ce spectacle est composé de plusieurs pièces courtes. Ces pièces sont reliées par le fait qu’elles sont écrites par le même auteur, interprétées par les mêmes artistes et présentées le même jour. Beaucoup de spectacles de danse moderne qui m’ont marqué sont construits de la sorte : de Georges Balanchine à Merce Cunningham en passant par Martha Graham et Alwin Nikolaïs, les chorégraphes américains présentent presque toujours des spectacles modulables composés de pièces courtes. Je pense que ce système convient bien à la danse, où l’écriture est souvent plus poétique que narrative, et où le format doit être adapté au sujet. Enfin, peut-être plus fondamentalement encore, l’attachement aux formats courts me vient du rock’n’roll : des morceaux brefs et efficaces gagnant en puissance ce qu’ils perdent en longueur. » 

C’était beau, varié, haut en couleur, d’un format parfait pour être suffisamment attentif après une journée chargée. Avec des artistes complets à la fois danseurs, chanteurs, acrobates, comédiens et humoristes. Je suis ravie d’avoir pu assister à cette représentation (merci encore Fanny pour la place). Voici le lien vers le site de la compagnie et un extrait du spectacle.

J’attends vos réactions sur ce nouveau rendez-vous mensuel. Et si vous voyez ceci, je vous remercie d’avoir lu jusqu’au bout ! A bientôt !

  1. Merci pour le clin d’oeil !!!
    J’ai très envie de voir le Klapisch… Je n’en entends que du bien 🙂

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *