Hier soir, j’ai terminé ce merveilleux roman : Changer l’eau des fleurs, écrit par Valérie Perrin et publié d’abord chez Albin Michel, puis au Livre de poche. Tout au long de ces 664 pages, je suis passée du rire aux larmes, de la joie à la peine, de la colère à la compassion, le tout enveloppé de beaucoup d’espoir.

Violette Toussaint est garde-cimetière dans une petite ville de Bourgogne. Les gens de passage et les habitués viennent se confier et se réchauffer dans sa loge. Avec la petit équipe de fossoyeurs et le jeune curé, elle forme une famille décalée. Mais quels événements ont mené Violette dans cet univers où le tragique et le cocasse s’entremêlent ?

La vie de Violette n’a vraiment rien d’ordinaire ni de facile. Orpheline, elle passe d’une famille d’accueil à une autre, jusqu’au jour où elle rencontre Philippe, qui deviendra son nouveau foyer. Mais tout est loin d’être parfait, tous les deux sont encore très jeunes au début de leur histoire, pourtant une grossesse les propulse à l’âge adulte rapidement. Philippe est beau, volage, fainéant et n’écoute que sa mère, qui lui conseille de se méfier de tous. Léonine devient alors le centre de Violette. Elle ne vit et travaille que pour sa fille. Jusqu’au jour où une tragédie l’emporte loin d’elle. S’ensuit alors une enquête bancale, menée à la fois par Violette et Philippe, mais chacun de son côté, à des années d’intervalle. L’accident sonne faux, plusieurs éléments ne coïncident pas. Finalement, chacun parvient à avancer, à sa manière. Philippe disparaît du domicile familial du jour au lendemain et ne reviendra que brièvement 19 ans plus tard. Quand à Violette, c’est en gardienne de cimetière, qu’elle refait sa vie. Après les barrières de train, ce sont les tombes qu’elle chouchoute.

Ce roman est un bijou. On savoure la moindre page. L’auteur parvient à distiller des informations petit à petit qui font que l’on découvre progressivement (ni trop vitre ni trop doucement) la réelle histoire de la famille Toussaint, les motivations et actes de chacun. Ce récit est plein d’espoir malgré les tragédies qui s’y déroulent. Je le recommande vivement, c’est un coup de coeur !