Mrs Dalloway – Virginia Woolf

octobre 16
1 Commentaire

Bonjour bonjour !

Dans ma vie de lectrice, je n’ai que très rarement lu de classiques. Je crois bien que les seuls que j’ai lu avaient du être imposés en cours… Mais aujourd’hui, je suis fière d’avoir terminé et apprécié la lecture de Mrs Dalloway de Virginia Woolf, dans la superbe édition illustrée par Nathalie Novi et publiée par Tibert édition.

Alors effectivement, cette plume change énormément des romans contemporains que j’ai l’habitude de lire, mais justement c’était le côté rafraîchissant et le défi de cette lecture ! Et quel défi ! Les sublimes illustrations de Nathalie Novi donnent vraiment de la couleur au récit et rendent la plume plus légère je trouve. La vision de l’artiste aide à se projeter à l’époque de Clarissa Dalloway et de comprendre un peu mieux son univers, rempli de fleurs. Le récit s’étend sur une journée seulement mais mêle et entrecroise les personnages, leurs vies, leurs souvenirs et leurs buts pour cette journée de juin. Les préoccupations de chacun, si futiles sont-elles parfois, nous emportent et on en vient à se demander pourquoi Clarissa a préféré Richard à Peter, à chercher ce qu’est devenue Sally ou encore, à savoir ce à quoi Elizabeth aspire. La poésie est présente autant dans le texte que dans les illustrations. C’est vraiment un ouvrage magnifique.

Le roman, publié en 1925, raconte la journée d’une femme élégante de Londres, en mêlant impressions présentes et souvenirs, personnages surgis du passé, comme un ancien amour, ou membres de sa famille et de son entourage. Ce grand monologue intérieur exprime la difficulté de relier soi et les autres, le présent et le passé, le langage et le silence, le mouvement et l’immobilité. La qualité la plus importante du livre est d’être un roman poétique, porté par la musique d’une phrase chantante et comme ailée. Les impressions y deviennent des aventures. C’est pourquoi c’est peut-être le chef-d’œuvre de l’auteur – la plus grande romancière anglaise du XXe siècle. Résumé 4ème de couverture Folio.
  1. Nymeria

    octobre 26

    La manière dont tu décris ce livre me donne envie de m’y plonger ! Si c’est poétique en plus… 🙂

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.