Salut à tous,

fin de semaine dernière, j’ai lu la dernière BD de Pénélope Bagieu California Dreamin’. Elle est sortie chez Gallimard en septembre dernier. En l’achetant, je ne savais pas vraiment quelle était l’histoire ni de quoi ça parlait. C’était un achat impulsif, poussé par la chouette couverture et l’auteur, que je suis depuis quelques années. Et bien, je suis ravie de mon choix, j’ai beaucoup apprécié cette lecture.

Ellen Cohen rêve de devenir chanteuse. Sa voix est incroyable, sa personnalité aussi excentrique qu’attachante, son besoin d’amour inextinguible. À l’aube des années 1960, elle quitte Baltimore pour échapper à son avenir de vendeuse de pastrami et tenter sa chance à New York. 

California Dreamin’ relate l’histoire de la chanteuse de The Mamas & the Papas, groupe de rock folk américain des années 60. Leur titre le plus connu étant California Dreamin’. Je dois vous avouer que je ne savais pas du tout qui était à l’origine de cette chanson, pourtant très connue. C’est seulement après cette lecture que j’ai été fouiller internet pour en savoir un peu plus sur ce quatuor.

Ellen Cohen allias Cass Elliot, allias Mama Cass est un personnage fascinant. Issue d’une famille juive immigrée aux États-Unis au début du 20ème siècle, elle découvre la musique et notamment l’opéra grâce à la passion de son père. Très vite, pour faire rire sa famille, elle imite les chanteurs et mime de petites scènes de théâtre. Mais Ellen est douée, très douée, elle a une voix magnifique et une présence indéniable. Dès le lycée, elle joue les divas. Elle est marrante et malgré son physique, attire la sympathie. Elle prend des cours de chant et participe au spectacle de l’école. C’est un succès et elle décide d’arrêter le lycée pour tenter sa chance à New York. Elle se donne 5 ans pour réussir. Mais la mort de son père la ramène à Baltimore. Pour ne plus inquiéter sa mère, elle s’inscrit à l’université de Washington et devient animatrice radio. Ainsi débute Cass Elliot, nouveau nom de scène qu’elle s’est donnée après avoir quitter sa famille. Sa personnalité et son charisme l’amènent à rencontrer des artistes, des musiciens avec qui elle s’épanouit dans la folk, genre pourtant éloigné de l’opéra et du jazz qu’elle affectionne particulièrement. La jeune femme a un talent que tous remarquent. Au fil des années, elle intègre plusieurs groupes, tombe amoureuse de nombreuses fois, toujours fougueusement. Puis finalement, Cass devient l’un des membres de The Mamas & the Papas.

Voilà une chouette lecture que je recommande. Les dessins de Bagieu sont en noir et blanc, seule la couverture est en couleur.   california-dreamin-p76-77-2california-dreamin-p76-77-1

mamas-the-papas-the-5075fdcdee710