Vango, tome 2 – Timothée de Fombelle

janvier 24
2 Commentaires

Bonjour à tous,

me revoici avec la suite des trépignantes aventures de Vango : un prince sans royaume, de l’excellent Timothée de Fombelle. Comme pour le premier, je me suis ruée sur ce second tome en format de poche, dès sa sortie en librairie, le 7 janvier dernier. Et comme pour le premier, je l’ai dévoré.

 Je partage avec vous le résumé de l’éditeur :

New York, 1936. Accroché au sommet des gratte-ciel, Vango traque l’homme qui a causé son malheur et détient le secret de sa naissance. Mais la fuite de Vango ne connaît pas de trêve. Qui est le chasseur et qui est la proie ? L’amour d’Ethel survivra-t-il à tant de tempêtes ?
Entre l’Europe et l’Amérique, tandis que le monde entre en guerre, la quête de Vango se poursuit jusqu’à la stupéfiante révélation finale. 

Vango passe d’un continent à l’autre pour tenter de connaître son passé, celui de ses parents et de Mademoiselle. En zeppelin, en avion, en train, en bateau, en sautant au dessus des toits, tous les moyens sont bons pour se déplacer sans se faire remarquer. Car oui, la quête du jeune homme continue, mais sa traque aussi. Tous les personnages qui gravitent autour de lui ont leur importance. Ils sont chacun à leur tour un engrenage qui fera avancer le cours de l’histoire, qui débloquera un élément du passé. Ils jouent eux aussi leur vie dans cette poursuite. Le padre Zefiro doit absolument tenir la promesse qu’il a fait à ses trois amis plusieurs années en arrière. Mais le poisson semble lui filer entre les doigts à chaque fois. Ethel elle, tente de vivre sa vie en Écosse, alors que son frère est parti se battre en Espagne et que Vango ne semble plus qu’un souvenir lointain. La Taupe voit ses parents emmener par les allemands et leur appartement réquisitionné mais ses malheurs flottent comme les nuages au-dessus d’elle, tandis qu’elle attend le retour de son amour des combats en Russie. Même le commissaire Boulard et sa mère Marie-Antoinette voient leur routine dérangée par l’histoire de Vango et y ajoutent leur grain de sel qui se révèlera fort utile.

Voilà un second volume aussi bon que le premier. Quelle saga ! Et quel plaisir de lire Timothée de Fombelle ! Je pensais savoir en partie ce qu’était la vérité de l’histoire de Vango, mais l’auteur a bien plus d’imagination que moi et il m’a vraiment surprise dans son dénouement. Alors bravo Timothée et merci pour ce récit ! Et vous, chers lecteurs, si vous ne connaissez pas encore, il est temps de vous y intéresser ! Bon dimanche 🙂

  1. Yna

    janvier 25

    Je n’ai jamais lu Timothée de Fombelle, il faut que je m’y mette c’est sûr !

    • Manon

      janvier 25

      Oui ce serait vraiment dommage de passer à côté !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *