Le tour de l’Inde en 80 trains – Monisha Rajesh

juin 25
1 Commentaire

Bonjour à tous !

Me voici enfin de retour avec une nouvelle lecture achevée. Il ne s’agit pas vraiment cette fois d’un roman mais plutôt d’une sorte de carnet de voyage, rédigée par Monisha Rajesh, journaliste londonienne. L’ouvrage, inspiré du Tour du monde en 80 jours de Jules Verne, raconte l’épopée de son auteure qui a voulu renouer avec ses racines en faisant le tour de l’Inde mais en voyageant seulement grâce à 80 trains. Chose tout à fait réalisable dans le sous-continent car le système ferroviaire y est très important. Le livre a été publié par les Forges de Vulcain ce mois-ci et m’a été envoyé par Mathilde, fidèle chargée de presse du groupe Anne Carrière. Merci pour cette découverte !

Inspirée par Jules Verne, Monisha Rajesh, une jeune journaliste londonienne pour qui l’Inde est devenue un pays lointain et mystérieux, décide de se lancer dans un grand périple à travers la terre de ses ancêtres. Elle va voyager, dormir et vivre sur ces trains merveilleux qui sillonnent l’Inde : trains de luxe ou trains miséreux, à travers les villes et les villages, jusqu’au sommet des montagnes, et au bord de l’océan. Elle va partir à la rencontre de l’Inde, vivre mille aventures, et peu à peu, se découvrir elle-même. À la fois récit de voyage, roman d’aventures vraies, journalisme narratif, récit d’un cheminement personnel, ce texte est une invitation à sortir de soi, à partir vers l’inconnu, pour devenir soi. 

Si comme moi vous connaissez mal l’Inde, ce livre vous en apprendra un peu plus sur ce grand pays plein de contradictions. Les us et coutumes y sont variés, les superstitions aussi. Et la religion tient une place primordiale dans la société. Monisha réalise tout ceci avec ses yeux de britannique avant de finalement se prendre au jeu et de ne plus se poser mille questions avant d’agir. Elle rencontre divers personnages haut en couleurs, majoritairement très accueillants malgré leur curiosité maladive : « pourquoi n’es-tu pas encore mariée à ton âge ? Tu voyages toute seule ? ». La jeune femme ne voyage pourtant pas seule, elle est accompagnée de « Passepartout » grand gaillard norvégien, photographe et athée quelque peu intolérant. Ils se connaissent très peu avant de partir et cela leur convient mais leur périple ne sera pas facile tous les jours et leur relation ne sera pas toujours toute rose.

Cet ouvrage nous transporte en Inde aux côtés de son auteure qui aime s’assoir sur les marches des trains pour profiter un maximum des paysages qui défilent, cheveux au vent et thé chaï à la main. Ce dépaysement est le bienvenue !

  1. Il a l’air génial ce livre ! je me le note ! j’aime beaucoup les livres de voyages.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *