Le complexe d’Eden Bellwether – Benjamin Wood

avril 24
Aucun commentaire pour le moment

Hello tout le monde,

ce matin, je peux enfin vous parler de ma dernière lecture : Le complexe d’Eden Bellwether écrit par Benjamin Wood, que j’ai pris le temps de terminer hier en fin de journée, au soleil sur mon balcon ! Ce très beau roman traduit de l’anglais par Renaud Morin, publié par Zulma éditions est sorti en 2014. J’avais récupéré ce service de presse à la Librairie lorsque j’y travaillais, il était vraiment temps que je le lise ! Ce roman est le tout premier ouvrage de Benjamin Wood.

Cambridge, de nos jours. Au détour d’une allée du campus, Oscar est attiré par la puissance de l’orgue et des chants provenant de la chapelle de King’s College. Subjugué malgré lui, il ne peut maîtriser un sentiment d’extase. Premier rouage de l’engrenage. Dans l’assemblée, une jeune femme capte son attention. Iris n’est autre que la soeur de l’organiste virtuose, Eden Bellwether, dont la passion exclusive pour la musique baroque s’accompagne d’étranges conceptions sur son usage hypnotique… 

Ce soir-là sans le savoir, Oscar, jeune aide soignant de 20 ans, pénètre dans le monde confiné de la famille Bellwether. Un père chirurgien renommé, une mère présente à tous les galas de charité de la région, un fils prodige qui rien ne semble arrêter, une fille magnifique, elle aussi musicienne et étudiante en médecine et une demeure majestueuse dans la campagne anglaise. De loin, le portrait d’une famille parfaite. Mais lorsqu’on s’en approche, un malaise se fait sentir. Eden a toutes les caractéristiques du trouble de la personnalité narcissique et il est persuadé qu’il possède un pouvoir immense. Sa soeur est de plus en plus inquiète, elle seule semble vraiment voir son frère tel qu’il est. Ses parents lui passe tout et n’osent pas le contrarier. C’est pourquoi elle demande l’aide d’Oscar, son nouveau petit ami, pour recueillir des preuves de la folie de son frère. Sa quête semble légitime, Iris souhaite avant tout aider son frère mais l’histoire va prendre une toute autre tournure et Eden Bellwether va finalement obtenir toute l’attention qu’il désirait depuis le début…

Je ne vous en dirais pas plus mais sachez que ce premier roman est surprenant, dans le meilleur sens possible. Les personnages de Benjamin Wood sont impressionnants, il réussit à dresser des portraits si détaillés (psychologiquement) qu’on se questionne sur notre entourage et nos connaissances. Oscar est celui que j’ai le plus apprécié, il est attachant, intelligent et amoureux. Eden évidement est troublant, étonnant, énervant et effrayant à la fois. Mais quelle force dans ce récit, la manipulation et les jeux pervers d’Eden sont contés de façon remarquable et l’intrigue tient le lecteur jusqu’au bout. Petit plus : l’histoire se déroule à Cambridge, au milieu des College et autres bâtiments prestigieux. J’ai découvert la ville il y a 5 ans, mais ce livre m’a prouvé que je n’avais pas assez fait attention à tous ces lieux riches en Histoire. Je vous recommande grandement cet ouvrage et ne faites pas comme moi, si vous le pouvez, lisez-le d’une traite !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *