L’assassin royal 8 – Robin Hobb

juin 17
Aucun commentaire pour le moment

Bien le bonjour !

Voici un nouvel épisode des aventures du bâtard royal de Robin Hobb : tome 8 de la série L’assassin RoyalLa secte maudite. C’est toujours un régal de poursuivre cette saga fantastique. On ne s’ennuie jamais, chaque volume est différent mais on y retrouve pourtant un duo ou un trio de personnages que l’on suit depuis le début. Et notamment, le personnage principal : FitzChevalerie, bâtard de la lignée des Loinvoyants.

La secte maudite emmène Fitz sous le costume de Tom Blaireau, valet de Sire Doré (le Fou) à la poursuite du jeune Prince Devoir, porté disparu. Le retour de Fitz à Castelcerf est étrange, il y retrouve son enfance et son adolescence mais ne peut partager ce qu’il ressent car personne ne sait plus qui il est là-bas, il n’a plus sa place en tant que Loinvoyant. Il peut néanmoins s’entretenir avec Umbre, son vieux mentor, et avec la Reine Kettricken, amie et confidente de son passé. L’hérité de Vérité, roi mort sous la forme d’un dragon lors de la guerre des Pirates Rouges, le jeune Devoir, a disparu et plusieurs hypothèses sont faites. A-t-il été enlevé pour contrer son futur mariage avec la jeune outrilienne ? Des partisans de la magie du Vif cherchaient-ils à se venger du sort que leur réserve le peuple des Six-Duchés ces dernières années ? Ou bien, le jeune prince s’est-il enfui pour échapper à son avenir forcé ? Un doute subsiste, aurait-il lui aussi le don du Vif ? Son lien avec une marguette (chat de chasse) semble très particulier. Fitz n’est pas particulièrement enchanté de cette quête car Heur, le garçon qu’il a recueilli commence tout juste son apprentissage et il aurait aimé rester à ses côtés. Et puis, il s’est habitué à ces quinze années de calme et de routine dans sa petit chaumine. Heureusement, Oeil-de-Nuit, son vieux loup est encore là et le suit dans cette nouvelle aventure. Parviendront-ils à rattraper le Prince et à le ramener à Castelcerf avant que la délégation outrilienne arrive pour célébrer l’union de ces deux enfants ? Fitz se retrouve face au peuple du Lignage, « les siens » mais ne partage en rien leur motivation. Ce nouveau voyage va s’avérer beaucoup plus compliqué et épuisant qu’il ne s’y attendait.

Et bien, vivement le tome 9 ! Malheureusement, j’ai beaucoup de services de presse en attente alors ce ne sera pas pour tout de suite… patience patience ! Bon dimanche à tous !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.