A cover a week

mai 26
2 Commentaires

Hello,

vous souvenez-vous du tout premier « A cover a week » qui était alors « A cover a day » ? Pour les mémoires de poisson rouge comme moi, cliquez ici pour comprendre de quoi je parle. J’avais lancé ce rendez-vous hebdomadaire par une couverture sur laquelle j’avais flashé pendant l’été. Il s’agissait d’un ouvrage des éditions Cambourakis, Alexis Zorba de Nikos Kazantzaki.

Comme je le disais alors, on dit qu’il ne faut pas juger un livre à sa couverture, mais je crois que lorsque celle-ci vous interpèle et vous attire, on s’intéresse plus facilement à l’ouvrage. Je suis de plus en plus sensible au design et graphisme des livres. Il est vrai qu’en France, la majorité des couvertures de romans pour adultes, notamment dans les grandes maisons comme Gallimard, Stock ou encore Grasset, se ressemble car la maison a privilégié une charte graphique sérieuse, susceptible de faire reconnaître rapidement la marque. C’est ce dont parle Mathilde de Pause thé dans son dernier article.
Pour en revenir à nos moutons, je crois que les romans des éditions Cambourakis m’attirent avant tout grâce à leurs belles couvertures. Mais depuis que j’ai lu L’ours est un écrivain comme les autres de William Kotzwinkle (par ici), je sais que c’est une maison qui me surprendra toujours par ses choix de texte et ses auteurs, que ce soit en littérature adulte, en jeunesse ou encore en BD. C’est une superbe maison, que je vous recommande de découvrir au plus vite. Pour le moment, restons-en aux couvertures, avec une petite sélection de mes favorites. On doit leur design à Sylvain Lamy. Vous m’en direz des nouvelles !

Cambourakis

  1. Effectivement ces couvertures sont vraiment belles tout en restant simples et originales. D’ailleurs merci pour le clin d’oeil et le lien vers mon article.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *