A comme Aujourd’hui – David Levithan

novembre 9
Aucun commentaire pour le moment

Bien le bonjour !

Et une lecture de plus terminée, une ! Et celle-ci a été très patiente, car elle m’attendait sur l’étagère depuis que je l’ai ramené du salon du livre de Paris 2015 (ou même 2014… je ne sais plus). Il s’agit de A comme aujourd’hui de David Levithan, dans la collection Pôle Fiction de Gallimard Jeunesse.

Chaque matin, A se réveille dans un corps différent, dans une vie différente. Il s’y est habitué. Il a appris à ne pas s’attacher, à ne pas s’immiscer dans l’existence de l’autre. Jusqu’à ce qu’il emprunte l’identité de Justin, 16 ans, et rencontre sa petite amie, Rhiannon. Dès lors, il n’y a plus de règle qui tienne. Car A a enfin croisé une fille avec qui il veut rester, jour après jour… 

Depuis toujours, la vie de A c’est ça : changer de corps toutes les 24 heures et vivre la vie des autres sans rien avoir à soi, sinon une adresse mail. Et il s’est fait une raison, mais l’amour va tout bouleverser. Pour la première fois, il aimerait rester dans un même corps, dans une même ville pour pouvoir être avec cette fille qui, sans s’en douter, a tout changé. Elle est la première à qui il confie son secret. Mais comment avoir une relation amoureuse « normale » lorsqu’on ne sait pas de quoi demain sera fait ? Lorsqu’on ne sait pas qui et où on sera ? Comment demander à la personne que l’on aime de nous attendre dans ces conditions ? Ce n’est pas juste. Mais rien dans la vie de A n’est juste. Ni pour lui, ni pour les corps qu’il occupe. Ce casse-tête est douloureux. En amour, on voudrait tout et tout de suite. Pour A et Rhiannon c’est impossible.

L’auteur amène de nombreuses problématiques adolescentes et y répond parfaitement dans ce contexte irréel. Ce récit est romantique et fascinant. On y croirait presque. David Levithan explique : Je ne savais jamais dans quel corps allait se réveiller A jusqu’à ce qu’il se réveille, et ne l’inventais qu’au début de chaque chapitre. Je pense que grâce à cela : moi-même, je ne savais jamais de quoi le lendemain serait fait. 

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *